19 juin 2009

Les aventures de PetitPot, l’amant du 7e art

Ce soir : PetitPot rencontre Xavier Dolan

PetitPot avait bien fait d’enlever ses souliers. Qui aurait voulu écraser tout ce maïs soufflé répandu sur le sol. «Tu aurais pu écrire popcorn, mais c’est si vulgaire» me dit Petitpot.

-TU M’ÉCOEURES.

PetitPot, abasourdi, se demanda ce qu’il avait bien fait à Criquette pour mériter un pareil accueil.

-CA ME FAIT CHIER DE TE RAMASSER, ARRRRGH, TU ME DÉRANGES PENDANT QUE JE REGARDE LA POULE AUX ŒUFS D’OR, DISPARAÏT.

Petitpot disparûte aussitôt. Nous le retrouvons le lendemain matin dans la voiture le menant à l’école.

-TA MUSIQUE M’ÉCOEURE, suggéra-t-il, doucement.

-TU M’ÉCOEURES AUTANT, sa maman lui sussura-t-elle.

-T’ES UNE GROSSE VACHE, TU ME FAIS CHIER, ajouta-t-il.

-WOOO LES NERFS, invita-t-elle.

Tout de suite, PetitPot se sentait dans un film de Gainsbourg. Rajoutant un «Moi non plus», il se fit expulser de la voiture avec un sourire, une bine sur l'épaule et un demi-lunch.

Le lendemain, Petipot était triste. Il aurait bien voulu louer l’appartement du Rappeur Chic, un taudis de 850$ par mois, pour y vivre à souhait sa vie de jeune homme à la sexualité promiscuitante. Mais non, Criquette ne voulait pas être dérangée.

Le lendemain matin, alors que Lola dormait, il lui prépara un beau déjeuner. Quelque chose classe, genre des œufs, du pain et 28 onces de Cheeze Wizz.

Trop peu, trop tard. Lola, éternelle insatisfaite, le rabroua et l’envoya dans un pensionnat privé.

PetitPot n’était pas content. Il invectiva son père, HURLA SON DÉSESPOIR, et alla porter ses films résolument en retard au Superclub Vidéotron de Brossard. Ainsi était sa vie.

Le tout se précipite un peu. PetitPot entame une danse du pardon, marie sa mère, la trompe avec le boucher, urine sur la porte de Téléfilm Canada et partage une Banane royale avec Suzanne Clément qui lui récite du Gaston Miron en faisant ses valises.

Revenez-nous la semaine prochaine, alors que PetitPot affrontera les Decepticons dans Transformers 2: Revenge of Chose-là.

2 commentaires:

Cinécruche-Master a dit...

À quand la suite des aventures de PetitPot ??? C'était vachement divertissant.

Josiane a dit...

Est-ce que ca existe une loi pour que ce gars-là ne joue plus JAMAIS dans un film?